Posts Tagged ‘ferme florale’

Se marier en été au Québec – quelles fleurs choisir?

L’été au Québec est coupé en deux grandes périodes. Au début de l’été, c’est l’apogée des vivaces et la fin de certaines fleurs qu’on associe plus au printemps (ex. : pivoines). Puis, à partir du début août, ce sont les fleurs annuelles qui prennent tout le devant et émerveillent de leur diversité!

Se marier au printemps – quelles fleurs choisir?

Au Québec, le printemps, ça va très vite! Le paysage dans les jardins change radicalement tous les mois, voire toutes les semaines. Voici des exemples de créations fleuries possibles si vous vous mariez au printemps!

Une fermière-fleuriste en hiver – les tâches hors-saison

Il y a autant de façons d’occuper son hiver que de fermières-fleuristes au Québec. Dans cet article, je vous présente la version hivernale de mon entreprise!

Le métier de fermière-fleuriste – qu’est-ce que c’est? – Partie 2

Cette semaine, j’ai constaté que mon article Le métier de fermière-fleuriste – qu’est-ce que c’est? publié en juillet 2019 battait encore tous les records de visibilité sur mon site web. Je suis allée le relire et bien que tout ce qui s’y trouve est encore très pertinent, il reflète surtout la réalité de mes tout débuts. En 2 ans et demi, j’ai tellement évolué.

Bilan d’une 4e saison en tant que fermière-fleuriste

10 mariages. 260 bouquets pour les abonnés. 180 bouquets spéciaux commandés. 60 livraisons. 65 étudiants à mes formations. Près d’une quinzaine de formations et ateliers donnés… Je regarde les chiffres de la haute-saison et je comprends pourquoi je suis un peu fatiguée.

Mon rêve d’un grand jardin au naturel

Pour simplifier la compréhension de mon travail, je m’associe aux fermières, surtout que je cultive mes fleurs pour les vendre et non les admirer, ce qui est une différence fondamentale entre une jardinière et une fermière. En réalité, je possède un très grand jardin basé sur les concepts de permaculture.

De rédactrice marketing à fermière-fleuriste

Depuis quelques semaines, je peux enfin le dire officiellement : je suis une fermière-fleuriste. Mon métier est de jouer avec les fleurs et d’avoir les mains dans la terre. Pourtant, je n’étais pas destinée à ça. J’ai étudié en littérature et en communication.

Le métier de fermière-fleuriste – qu’est-ce que c’est? – partie 1

Je me suis rendu compte que peu de personnes savaient ce que voulait dire fermière-fleuriste et j’ai voulu vous l’expliquer à travers ma propre démarche.

Abonnez-vous dès maintenant à mon infolettre pour être tenu au courant en exclusivité des fleurs 2022, des nouvelles dates de formation, des ventes spéciales et pour recevoir des courriels fleuris de temps en temps!