Inspiration du mois : les fleurs séchées

fleurs séchées quebec magog

Jusqu’à récemment, je n’étais pas une grande amatrice de fleurs séchées. Je les assimilais à de vieilles roses poussiéreuses au milieu de bibelots quétaines en forme d’ange. Bref, rien de très sexy. C’est en voyant le travail de Laurieanne Atelier fleur à Montréal que j’ai compris le potentiel.

Je me suis engagée à ne consommer que des fleurs ou plantes locales. Ce n’est pas tous les jours facile de s’y tenir. J’ai parfois envie de flancher lorsque je vois une belle fleur chez un fleuriste du coin. C’est long, l’hiver… J’essaye de respecter le même engagement pour les fruits et légumes et comme tout le monde, les framboises et les fraises m’appellent bien fort lorsque je vais à l’épicerie. Mais je résiste. D’abord, parce qu’elles ne seront sûrement pas très bonnes, mais en plus, parce que je tiensvraiment à soutenir l’achat local.

Cependant, il y a des petites choses qui m’aident à résister. D’abord, les plantes intérieures. Certaines donnent des fleurs extraordinaires en plein mois de janvier. Les bulbes également comme les amaryllis.

Et puis, les fleurs séchées. C’est incroyable à quel point elles gardent leurs teintes colorées de longs mois! Cette année, j’ai séché plusieurs types de fleurs :

  • Celosia
  • Hydrangée
  • Gomphrena
  • Chrysanthème
  • Blé
  • Graminée
  • Verge d’or

Pour la saison 2019, je me suis procuré des semences de fleurs qui sont particulièrement propices au séchage. Restez à l’affût pour en savoir plus!

Abonnez-vous dès maintenant à mon infolettre pour être tenu au courant en exclusivité des fleurs 2020 et pour recevoir des courriels fleuris de temps en temps!